Quelle procédure pour un divorce rapide ?

0

Le divorce est une procédure qui suscite de nombreuses interrogations. Lorsqu’on prend la décision de se séparer de son conjoint, on se pose une tonne de questions. La plus récurrente est : comment divorcer rapidement ? Sachez que le divorce est une procédure assez complexe. Elle se fait en fonction de la situation familiale des époux mais également selon leur accord ou désaccord. Toutefois, il est reconnu que la procédure la plus rapide en France est le divorce à l’amiable. Encore appelé divorce par consentement mutuel, cette forme de séparation repose sur certaines conditions. Si la situation des conjoints ne le permet pas, ces derniers peuvent s’informer sur les différentes formes de divorce contentieux afin de choisir celle qui leur permet de se séparer rapidement.

Le divorce par consentement mutuel

Le divorce par consentement mutuel est de loin la procédure appréciée par les Français du fait de sa simplicité. Il permet aux deux époux de divorcer rapidement si leur situation familiale le permet. En effet, la procédure de divorce par consentement mutuel judiciaire ne dure que quelques semaines voir quelques mois si les conjoints s’entendent sur les termes du divorce. En cas de désaccord, la procédure peut durer plus longtemps que prévu. En effet, le temps qui s’écoule entre la demande et la prononciation du divorce dépend de l’agenda du tribunal. 

C’est pour cette raison que beaucoup choisissent de divorcer par consentement mutuel contractuel. Cette procédure initiée en 2017 est très appréciée pour sa rapidité. En effet, elle s’effectue auprès d’un notaire qui fait signer une convention de divorce aux deux époux. Dans ce cas de figure, il appartient au notaire d’enregistrer le divorce qui se fera sans audience. Si vous envisagez de vous séparer, contactez cet avocat pour divorcer rapidement.

Le divorce contentieux

Encore appelé divorce conflictuel, le divorce contentieux est beaucoup plus lent que le consentement mutuel. Cette procédure s’étend généralement sur plusieurs mois ou même quelques années. Pour le contentieux, c’est le partage des biens qui est à l’origine du conflit qui oppose les conjoints, ce qui justifie d’ailleurs qui la longueur des délais. Si le patrimoine du couple se limite juste à quelques biens matériels, la procédure peut être plus rapide que prévue. Par contre, l’existence de biens immobiliers peut retarder considérablement la démarche puisque le partage se fera devant un notaire. 

Si le divorce conflictuel est considéré comme la procédure la plus complexe, c’est parce qu’il comporte de nombreuses étapes. Dans un premier temps, les époux seront entendus par le juge aux affaires familiales qui tentera de les réconcilier. En cas de non-réconciliation, ils auront un mois pour s’assigner en divorce. Passé cette étape, le divorce peut être prononcé. Pour éviter les pertes de temps, les époux se doivent d’émettre vite cette assignation. Généralement, ce volet juridique qui retarde le divorce contentieux.

Comment réduire la durée du divorce ?

Comme précédemment énoncé, le divorce par consentement mutuel est la procédure la plus rapide. Cependant, il peut présenter certaines complications s’il y a un désaccord entre les époux. Par exemple le divorce par consentement mutuel contractuel peut occasionner une audience si un enfant du couple manifeste le désir de se faire entendre par le juge. 

Related Posts