S’informer sur la loi sur capacité d’emprunt avant de demander un prêt

0

Vous voulez financer un achat immobilier avec un prêt bancaire ? Cela peut parfaitement se faire à condition d’agir correctement. La réponse que vous recevrez dépendra uniquement de votre dossier. La banque que vous choisirez doit par exemple se baser sur votre capacité d’emprunt. Vous aurez plus de précision sur ce facteur à travers les points qui vont suivre.

Qui a besoin de connaître la capacité d’emprunt ?

Avant d’aller plus loin, vous devez savoir que la banque doit avoir une idée de votre capacité d’emprunt. Elle ne peut pas prendre le risque de vous offrir un crédit au hasard ou à l’aveuglette. L’établissement doit avoir des détails sur votre profil y compris votre capacité d’emprunt. Elle saura ainsi si vous êtes apte à régler toutes les mensualités.

Vous devrez aussi connaître votre capacité d’emprunt si vous avez besoin du crédit pour votre entreprise. Vous pouvez par exemple vous en servir pour financer l’achat d’un nouveau local. Vous saurez alors si vous devrez toujours dépendre de la banque ou pas.

Vous avez aussi besoin de connaître votre capacité d’emprunt si vous êtes un investisseur immobilier. Cela permet par exemple de connaître votre taux d’endettement tout en facilitant la gestion financière de votre investissement.

Quelques points peuvent impacter sur votre capacité d’emprunt

Il faut admettre que différents facteurs peuvent changer votre profil surtout votre capacité d’emprunt. Cela concerne principalement vos charges et vos revenus. Vous devrez aussi avertir la banque sur l’existence d’un autre crédit. D’ailleurs, il est important de bien penser à la durée du nouveau prêt que vous voulez contracter.

Il ne faut pas non plus négliger votre situation professionnelle. Vous devrez alors déclarer votre salaire mensuel. L’établissement ne peut pas vous satisfaire si vous êtes au chômage depuis des mois. Votre âge est un autre facteur déterminant tout comme votre état de santé.

Notez dans tous les cas que la banque vous offrira un nouveau prêt en fonction de votre profil. Elle peut par exemple vous proposer un long contrat tout en mettant en place un taux d’intérêt élevé. L’établissement peut en outre refuser catégoriquement votre dossier.

Comment la banque fait le calcul de votre capacité d’emprunt ?

La banque ne se basera pas uniquement sur vos dires pour calculer votre capacité d’emprunt. En effet, elle peut insister sur vos revenus fonciers sans négliger votre salaire brut et net chaque mois. Il ne faut pas non plus négliger vos placements financiers. À cela s’ajoutent les bénéfices que vous obtiendrez de vos autres activités.

N’oubliez pas que la banque peut contacter l’autre banque auprès de laquelle vous avez un prêt en cours. Elle a besoin de certains détails avant de faire le calcul de votre capacité d’emprunt. D’autres charges seront aussi prises en compte, surtout vos loyers à payer.

Il reste d’un autre côté les pensions alimentaires pour un divorcé ou un retraité. Il faut savoir que la capacité d’emprunt peut aider la banque à déterminer votre taux d’endettement. L’établissement prendra alors une décision en fonction de la situation.

Vous pouvez augmenter votre capacité d’emprunt

Vous n’êtes pas obligé de vous contenter de votre situation actuelle pour demander un nouveau crédit. En effet, il est tout à fait possible d’améliorer votre capacité d’emprunt en prenant en compte les conditions suivantes :

  • Un éco-prêt à taux zéro :
  • Un crédit CAF :
  • Un taux d’emprunt plus faible pour le nouveau prêt
  • Faire baisser vos charges autant que possible
  • Mettre un bien de valeur en hypothèque

Ces options vous permettront sûrement de gagner des euros supplémentaires et renforcer votre capacité d’emprunt. Notez dans tous les cas que vous devrez avoir un taux d’endettement inférieur à 33 %. Cela est valable après la réalisation de la simulation sur votre dossier. La banque rejettera votre demande si vous ne remplissez pas cette condition.

Related Posts